Édition

NOUVEAUTÉS

Vient de paraître :


« Malgré la surabondance des commentaires et l’excellence des analyses universitaires subsiste chez l’amoureux du football un je-ne-sais-quoi d’insatisfaction. »
Pour lui avoir consacré sa jeunesse comme joueur, sa vie professionnelle comme formateur et entraineur,  Pierro Stupar  reconnait  pour le football « un amour sans réserves » et concrétise ici son désir d’en dire quelque chose. Ces fragments tentent de rendre compte de la complexité́ de ce jeu dans une vision kaléidoscopique.  Abondamment cités, philosophes, écrivains, artistes lui fournissent à travers leurs formules brillantes un appui parfois inattendu pour l’originalité de sa parole.  
Pierro STUPAR (né en 1947, marié, 2 enfants), après un bac littéraire, sera professeur d’EPS spécialisé football à la Faculté des Sports de Bordeaux, de 1974 à 2007. Parallèlement, il a une expérience de joueur de football à Civray et Bergerac (D3), d’entraineur avec les jeunes des Girondins de Bordeaux qui gagnent la Coupe Gambardella en 1976, puis à Libourne et Mérignac-Arlac dont il est président délégué

Editions Poïeo, aout 2022 – 128 pages

ISBN 978 2 9573693 1 7 – Prix : 15€

Image de couverture : Nicolas de Staël, Parc des Princes, 1952, huile


Mars 2020 : le virus nommé Covid19 crée une pandémie mondiale. Pour résister à l’angoisse et à l’isolement liés au confinement, l’auteur écrit ce texte en feuilleton envoyé à ses amis : au comique de situation se mêlent les familiarités et calembours d’un esprit délié de tout, avec les connivences subtiles d’une culture partagée, le tout entrant en collision avec une actualité constamment commentée par des médias centrées sur la pandémie. Sous ce titre-valise Covidément, le texte sera achevé le jour même du déconfinement. Est-ce un polar ou cette farce bouffonne appelée sotie au Moyen-Âge ? Comme un pied de nez à l’esprit de sérieux, plutôt un partage du désir de vivre malgré…tout.

Régis Lefort, auteur de ce drôle de texte, a un passé d’universitaire sérieux, dont attestent son ouvrage L’originel dans l’œuvre d’Henry Bauchau (Honoré Champion, 2007) et son Etude sur la poésie contemporaine. Des affleurements du réel à une philosophie du vivre, (Classiques Garnier, 2014). Il écrit surtout de la poésie, exigeante :  tissage de haute lisse.  Des matins fous d’étendue de désert et de mer (Nu(e), 2011), Chant contre (Tarabuste, 2012), Onze (Vallongues, 2013), Louve (Tarabuste, 2016), D’une (Tarabuste, 2019), Il et sa nuit (La tête à l’envers, 2020).

Édition La Gaboulhane, collection Poïeo, septembre 2020

ISBN : 978-2-9573693-0-0 – Prix : 14€

Image de couverture : sculpture et photo Cécile hARTL, Le Cormoran de la Dame Blanche, 2020


Livres d’artiste  

de Claudine CHARAMNAC STUPAR,

Chambre buvard, 2009, poème, créé pour une chorégraphie de la Compagnie Paul Les Oiseaux, avec photos de Joëlle Larrat.

Les arbres ne sont pas de bois, 1996, port-folio, poèmes manuscrits  et photos, sur papier artisanal à la feuille du Moulin de Couze, couverture à la presse par le Musée de l’Imprimerie de Bordeaux.  

Marchands de sables et de vagues, 1995, livret d’oratorio, musique de Christian Lauba, joué par Proxima Centauri avec 500 choristes.  

Pulsations, 1990, poèmes, couverture papier à la feuille du Moulin de Couze, impression à la presse.

Lunatiques, 1986, port folio, poèmes manuscrits, aquarelles et encre.